Comment Perdre du Poids

Avez-vous du mal à perdre du poids? Ou voudriez-vous perdre plus vite? Vous êtes arrivé au bon endroit. Préparez-vous à perdre du poids sans avoir faim.

La triste vérité est que les idées conventionnelles – manger moins, courir plus – travaillent rarement à long terme. Compter les calories, faire de l’exercice pendant des heures chaque jour et essayer d’ignorer votre faim? C’est une souffrance inutile, une perte de temps et une énergie précieuse. C’est une perte de poids pour les masochistes.

En fin de compte, les gens abandonnent souvent les choses, raison pour laquelle l’épidémie actuelle d’obésité est souvent trop centrée sur le calcul du nombre de calories. Heureusement, il existe peut-être un meilleur moyen.

La ligne de fond? Votre poids est régulé par les hormones. Si vous réduisez les niveaux de votre hormone stockant les graisses, l’insuline, vous aurez plus de facilité à perdre du poids.

Top 11 des conseils de perte de poids

Es-tu prêt? Et c’est parti. Commencez en haut de la liste (le plus important) et descendez aussi loin que vous le souhaitez. Cliquez sur n’importe quelle astuce pour en savoir plus. Peut-être n’avez-vous besoin que du premier conseil?

  • Choisissez un régime faible en glucides
  • Manger quand j’ai faim
  • Manger de la vraie nourriture
  • Ne mangez que quand vous avez faim
  • Mesurez vos progrès avec sagesse
  • Être persistant
  • Éviter les fruits
  • Éviter la bière
  • Évitez les édulcorants artificiels
  • Examiner tous les médicaments
  • Stress moins, dors plus

1. Choisissez un régime faible en glucides

Si vous voulez perdre du poids, commencez par éviter le sucre et l’amidon (comme le pain, les pâtes et les pommes de terre). C’est une vieille idée: depuis 150 ans ou plus, il existe un grand nombre de régimes amaigrissants basés sur une consommation réduite de glucides. Ce qui est nouveau, c’est que des dizaines d’études scientifiques modernes ont prouvé qu’en moyenne, une consommation faible en glucides pouvait constituer le moyen le plus efficace de perdre du poids.4

De toute évidence, il est toujours possible de perdre du poids avec n’importe quel régime – il suffit de manger moins de calories que vous n’en brûlez, non? Le problème avec ce conseil simpliste est qu’il ignore l’éléphant dans la pièce: la faim. La plupart des gens n’aiment pas «manger moins», car cela peut entraîner une faim éternelle. Tôt ou tard, une personne normale va probablement abandonner le régime et manger, d’où la prédominance du «régime yo-yo» .5 Alors qu’il devrait être possible de perdre du poids avec n’importe quel régime, certains semblent le rendre plus facile et d’autres beaucoup. Plus fort.

Le principal avantage du régime à faible teneur en glucides est qu’il peut vous amener à vouloir manger moins. Même sans compter les calories, les personnes en surpoids ont tendance à manger moins de calories avec moins de glucides.6

Le sucre et l’amidon peuvent augmenter votre faim, alors que les éviter peut réduire votre appétit à un niveau plus adéquat.7 Si votre corps veut avoir un nombre approprié de calories, vous n’avez pas besoin de vous soucier de les compter. Ainsi, les calories comptent, mais vous n’avez pas besoin de les compter.

Une étude menée en 2012 a également montré que les personnes ayant perdu du poids subissaient une réduction beaucoup moins importante de leur dépense énergétique totale (nombre de calories brûlées au cours d’une période de 24 heures) lorsqu’elles suivaient un régime alimentaire faible en glucides par rapport à un régime alimentaire faible en gras pendant le maintien du poids – une différence de 300 calories en fait.8

Selon l’un des professeurs de Harvard à l’origine de l’étude, cet avantage «équivaudrait au nombre de calories typiquement brûlées au cours d’une heure d’activité physique d’intensité modérée». Imaginez cela: une heure entière d’entraînement chaque jour, sans faire d’exercice physique.

Récemment, une étude encore plus vaste et menée avec plus de soin a confirmé cet effet d’économie de métabolisme. Différents groupes de personnes ayant perdu du poids perdant du poids consommaient en moyenne entre 200 et 500 calories supplémentaires par jour avec un régime alimentaire pauvre en glucides par rapport à un régime élevé. -carb ou régime modéré en glucides.9

En bout de ligne: Un régime alimentaire faible en glucides peut réduire votre faim et vous permettre de manger plus facilement. Et cela pourrait même augmenter votre combustion des graisses au repos. Une étude à la fois montre que les glucides faibles contribuent à la perte de poids et qu’ils améliorent en moyenne d’importants marqueurs de santé.

2. Mangez quand vous avez faim

Ne pas avoir faim. L’erreur la plus courante lorsqu’on commence un régime pauvre en glucides: réduire l’apport en glucides tout en ayant peur des graisses. Les glucides et les graisses sont les deux principales sources d’énergie du corps, et il en faut au moins une.

Faible teneur en glucides ET faible en gras = famine
Éviter les glucides et les lipides peut entraîner la faim, des fringales et de la fatigue. Tôt ou tard, beaucoup de gens ne peuvent plus le supporter et abandonner. La solution peut être de manger plus de graisse naturelle jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Par exemple:

Beurre
Crème grasse
Huile d’olive
Viande (y compris la graisse)
Poisson gras
Bacon
Des œufs
Huile de coco, etc.
Top 10 des façons de manger plus de graisse

Mangez toujours suffisamment pour vous sentir satisfait, surtout au début du processus de perte de poids. Faire cela avec un régime pauvre en glucides signifie que la graisse que vous mangerez sera brûlée par votre corps, car votre niveau d’insuline, une hormone qui stocke les graisses, sera réduit.

Vous allez devenir une machine à brûler des graisses. Vous allez perdre du poids en excès sans faim.

Avez-vous encore peur des graisses saturées? Vous voudrez peut-être reconsidérer cela. La peur des graisses saturées est basée sur des théories que des études récentes suggèrent erronées et incorrectes.

Le beurre est un bon aliment. Cependant, n’hésitez pas à manger surtout des graisses non saturées (huile d’olive, avocat, poisson gras, par exemple) si vous préférez. Cela pourrait être appelé un régime méditerranéen à faible teneur en glucides et fonctionne très bien aussi.

Manger quand on a faim implique aussi autre chose: si vous n’avez pas faim, vous n’avez probablement pas besoin de manger encore. Lorsque vous suivez un régime céto, vous pouvez à nouveau faire confiance à vos sentiments de faim et de satiété. N’hésitez pas à manger autant de fois par jour que vous préférez.

Certaines personnes mangent trois fois par jour et mangent de temps en temps une collation entre deux repas (notez que des collations fréquentes peuvent vous aider à ajouter de la graisse à vos repas pour augmenter la satiété). Cependant, il a été prouvé qu’il n’était pas sage de grignoter fréquemment lorsqu’on essayait de perdre du poids.15 Certaines personnes ne mangent qu’une ou deux fois par jour et ne mangent jamais. Tout ce qui fonctionne pour vous. Mangez quand vous avez faim.

3. Manger de la vraie nourriture

Une autre erreur courante lors de la consommation d’un régime alimentaire à faible teneur en glucides est de se laisser berner par le marketing créatif de produits spéciaux «à faible teneur en glucides».

Rappelez-vous: un régime efficace à faible teneur en glucides pour perdre du poids doit être basé sur de vrais aliments.

La vraie nourriture est ce que les humains mangent depuis des milliers, voire des millions d’années, voire mieux (par exemple). viande, poisson, légumes, œufs, beurre, huile d’olive, noix, etc.

Si vous voulez perdre du poids, évitez les produits spéciaux «à faible teneur en glucides», riches en glucides. Cela devrait être évident, mais les spécialistes du marketing créatifs font tout ce qu’ils peuvent pour vous duper (et obtenir votre argent). Ils vous diront que vous pouvez manger des biscuits, des pâtes, de la crème glacée, du pain et beaucoup de chocolat avec un régime faible en glucides, à condition d’acheter leur marque. Ils sont souvent pleins de glucides. Ne soyez pas dupe.

Qu’en est-il du pain faible en glucides? Attention, si cuit avec des grains, ce n’est certainement pas faible en glucides. Mais certaines entreprises essaient encore de vous le vendre comme une option à faible teneur en glucides.

Le chocolat à faible teneur en glucides est généralement plein d’alcools de sucre, que le fabricant ne compte pas comme glucides. Mais environ la moitié de ces glucides peuvent être absorbés, ce qui augmente le taux de sucre dans le sang et l’insuline17. Les glucides restants se retrouvent dans le côlon, provoquant potentiellement des gaz et la diarrhée. De plus, tous les édulcorants peuvent entretenir les envies de sucre.18

Voici trois exemples de ce qu’il faut éviter:

Biscuits de conte de fées d’Atkins
Le pain à haute teneur en glucides de Julian Bakery
La fraude sur les pâtes de Dreamfields (qui a finalement abouti à une amende de 8 millions de dollars!)
Ces trois sociétés ne sont pas uniques. Il existe des milliers d’entreprises similaires qui essaient peut-être de vous inciter à acheter leurs produits «à faible teneur en glucides», qui contiennent souvent de l’amidon, des alcools de sucre, de la farine de blé, des édulcorants et d’autres additifs.

Deux règles simples pour éviter cela:

Ne consommez pas de versions «à faible teneur en glucides» d’aliments riches en glucides, comme des biscuits, des barres, du chocolat, du pain, des pâtes ou des glaces – à moins d’être sûr des ingrédients (idéalement, en les fabriquant vous-même).
Évitez les produits portant la mention «glucides nets». Cela peut être un moyen de vous tromper.
Concentrez-vous sur la consommation d’aliments véritablement de qualité et peu transformés Idéalement, la nourriture que vous achetez ne devrait même pas avoir une liste d’ingrédients (ou elle devrait être très courte).

Moins de modération, plus de qualité

Enfin, vous voudrez peut-être oublier l’ancienne devise «tout dans la modération». Ce n’est pas forcément un conseil utile pour les personnes aux prises avec des problèmes de poids. En fait, c’est peut-être exactement le contraire.

Ne mangez pas tout avec modération. Mangez autant d’aliments sains que possible, chaque fois que vous avez faim. Mangez le moins possible de nourriture malsaine – si possible, pas du tout.

4 . Ne mangez que quand vous avez faim

Sur un régime alimentaire faible en glucides, vous devriez viser à manger quand vous avez faim (voir le conseil n ° 2 ci-dessus). Et si tu n’as pas faim? Ne pas manger. Fréquemment, manger plus de nourriture que nécessaire pour rester satisfait ralentira la perte de poids. En fait, cela est tellement important qu’il vaut la peine de le mentionner.

Limiter les collations inutiles
Les collations inutiles peuvent également poser problème dans le cadre d’un régime céto. Certaines choses sont faciles à manger simplement parce qu’elles sont savoureuses et facilement disponibles. Voici trois pièges courants à surveiller avec un régime céto ou à faible teneur en glucides:

Produits laitiers tels que la crème et les fromages. Ils travaillent bien en cuisine, car ils satisfont. Le problème, c’est que si vous mangez beaucoup de fromage devant la télévision le soir… sans avoir faim. Sois prudent avec ça. Ou beaucoup de crème avec un dessert, alors que vous êtes déjà plein et que vous continuez à manger parce que c’est bon au goût. Ou un autre coupable courant: des tonnes de crème épaisse dans le café plusieurs fois par jour.

Des noisettes. C’est très facile de manger jusqu’à ce que les noix soient parties, quel que soit votre niveau de remplissage. Un conseil: selon la science, il est plus difficile d’arrêter de manger des noix salées que des noix non salées21. Les noix salées vous incitent à trop manger. Bon à savoir. Un autre conseil: évitez d’apporter tout le sac sur le canapé, choisissez plutôt un petit bol. Personnellement, je mange souvent toutes les noix en face de moi, que j’ai faim ou pas.

Cuisson à faible teneur en glucides. Même si vous utilisez uniquement de la farine d’amande et des édulcorants, grignoter des produits de boulangerie et des biscuits permet généralement de manger davantage lorsque vous n’avez pas faim… et, oui, cela ralentira la perte de poids.

N’hésitez pas à sauter des repas
Devez-vous prendre votre petit-déjeuner? La recherche a confirmé que la réponse est non.22 Ne mangez pas si vous n’avez pas faim. Et cela va pour n’importe quel repas.

Sur un régime keto strict, la faim et le besoin de manger ont tendance à diminuer beaucoup, surtout si vous avez un excès de poids à perdre.23 Votre corps peut brûler joyeusement vos réserves de graisse, réduisant ainsi le besoin de manger.

Si cela se produit, soyez heureux! Ne vous battez pas en mangeant des aliments que vous ne voulez pas. Au lieu de cela, attendez que la faim revienne avant de manger à nouveau. Cela vous permettra d’économiser du temps et de l’argent tout en accélérant votre perte de poids.

Certaines personnes craignent de perdre le contrôle si elles ne mangent pas toutes les trois heures, ce qui les oblige à consommer des milliers de calories et à se défouler complètement. Donc, ils pourraient grignoter obsessionnellement tout le temps.

Ce grignotage constant peut être nécessaire avec un régime riche en sucre / en glucides transformés pour contrôler les fringales, mais il est généralement inutile dans un régime céto. La faim ne reviendra que lentement et vous devriez avoir suffisamment de temps pour préparer de la nourriture ou prendre une collation.

Conclusion: pour perdre du poids de manière durable, mangez quand vous avez faim – mais seulement quand vous avez faim. Oubliez l’horloge et écoutez votre corps à la place.

5. Mesurez vos progrès avec sagesse

Le suivi d’une perte de poids réussie est parfois plus compliqué que vous ne le pensez. Se concentrer principalement sur le poids et marcher sur la balance tous les jours peut être trompeur, causer une anxiété inutile et affaiblir votre motivation sans raison valable.

L’échelle n’est pas nécessairement votre ami. Vous voudrez peut-être perdre de la graisse – mais la balance mesure également les muscles, les os et les organes internes. Gagner du muscle est une bonne chose. Ainsi, le poids ou l’IMC sont des moyens imparfaits de mesurer vos progrès. Cela est particulièrement vrai si vous venez de commencer une longue période de semi-famine (comptage de calories), car votre corps voudra peut-être restaurer les muscles perdus, etc.

Perdre de la graisse et gagner des muscles signifie de grands progrès, mais vous pouvez rater ceci si vous ne mesurez que votre poids. Il est donc judicieux de suivre également la disparition de la graisse de votre ventre en mesurant le tour de taille.

Voici comment faire:
Placez le ruban à mesurer autour de votre milieu, légèrement au-dessus de votre nombril (pour être exact: à mi-chemin entre votre côte la plus basse et le haut de votre os de la hanche, à vos côtés)
Expirez et détendez-vous (ne pas sucer dans le ventre)
Assurez-vous que le ruban à mesurer est bien ajusté, sans comprimer votre peau
Mesure

Mesurer les progrès

Je suggère de mesurer votre tour de taille et votre poids avant de commencer votre voyage de perte de poids, puis peut-être une fois par semaine ou une fois par mois. Notez les résultats afin de pouvoir suivre vos progrès. Si vous le souhaitez, vous pouvez mesurer plusieurs zones: autour des fesses, de la poitrine, des bras, des jambes, etc.

Veuillez noter que votre poids peut fluctuer de plusieurs livres de jour en jour, en fonction de l’équilibre hydrique et du contenu du système digestif: ne vous inquiétez pas des changements à court terme, suivez plutôt la tendance à long terme.

Si vous le pouvez, essayez de vérifier d’autres marqueurs de santé importants au début, comme ceux-ci:

Pression artérielle
Glycémie (glycémie à jeun et / ou HbA1c)
Profil de cholestérol (y compris HDL, triglycérides)

Revérifier ces marqueurs de santé après quelques mois peut être très bénéfique pour la motivation, car ils montrent généralement que vous ne perdez pas seulement du poids, mais que vous ne perdez pas du poids. vous gagnez la santé aussi.

PS: Vous n’avez pas de ruban à mesurer à la maison? Essayez ces options:

Utilisez n’importe quel morceau de ficelle. Enroulez la ficelle autour de votre taille et coupez-la à la taille le premier jour. Comme par magie, cette chaîne pourrait sembler devenir de plus en plus longue chaque semaine lorsque vous l’enroulez autour de votre taille.
Comparer le style d’un vieux jean est également une bonne option.

6. Être persistant

Il faut généralement des années, voire des décennies, pour prendre beaucoup de poids. Vouloir tout perdre le plus rapidement possible en se privant de nourriture ne fonctionne pas forcément bien à long terme; au lieu de cela, il peut s’agir d’une recette de «régime yo-yo». Pour réussir, vous avez besoin de quelque chose qui fonctionne à long terme.

Que viser

Il est courant de perdre 2 à 6 livres (1 à 3 kg) au cours de la première semaine de régime strict à faible teneur en glucides, puis en moyenne environ 0,5 kg (1 livre) par semaine, tant que vous avez encore beaucoup de poids à perdre. perdre. Cela se traduit par environ 23 kilos par an. Cependant, la perte de poids ne se produit pas à ce rythme chez tout le monde.

Chaque kilo de perte de graisse équivaut approximativement à 1 pouce perdu autour de la taille (1 kilo = 1 cm).

Les jeunes hommes perdent parfois du poids plus rapidement, peut-être deux fois plus vite. Les femmes ménopausées peuvent perdre plus lentement. Les personnes qui suivent un régime alimentaire très strict et pauvre en glucides peuvent perdre du poids plus rapidement, de même que celles qui font beaucoup d’exercice (un bonus) .30 Et si vous avez une énorme quantité de perdre vous pourriez commencer beaucoup plus rapidement – bien qu’au début, une partie du poids que vous perdez sera due à la perte d’eau.

À mesure que vous vous rapprochez de votre poids idéal, la perte peut ralentir jusqu’à ce que votre poids soit stabilisé. Très peu de gens souffrent d’insuffisance pondérale avec un régime pauvre en glucides – tant qu’ils mangent lorsqu’ils ont faim.

Stalles initiales

Vous sortez d’une période de semi-famine (comptage de calories)? Concentrez-vous d’abord sur votre tour de taille et sur vos indicateurs de santé (voir le conseil n ° 4), car il faut parfois plusieurs semaines avant qu’une perte de poids apparaisse.

Plateaux de perte de poids

Attendez-vous à des plateaux de perte de poids: des jours ou des semaines où rien ne semble se passer sur la balance. Tout le monde les frappe. Reste calme. Continuez à faire ce que vous faites et les choses devraient éventuellement recommencer (si ce n’est pas le cas, consultez les 17 autres astuces).

Comment garder le poids à long terme

Perdre beaucoup de poids à long terme et ne pas le reprendre ne se produira probablement pas si vous ne modifiez pas vos habitudes pour toujours. Si vous perdez du poids et que vous revenez à la vie exactement comme vous le faisiez, ne soyez pas surpris du retour de l’excès de poids. Ce sera normalement le cas.

Le maintien de la perte de poids nécessite généralement un changement à long terme et de la patience. Aussi tentant que cela puisse être, ne tombez pas dans l’une de ces escroqueries diététiques magiques.

Oubliez les solutions miracles: si vous perdez du poids tous les mois, vous pourrez éventuellement vous débarrasser de tous vos excès de poids. C’est un progrès inévitable. C’est ce que tu veux.

PS: Les changements à long terme sont les plus difficiles au début, en particulier au cours des deux premières semaines. C’est comme arrêter de fumer. Une fois que vous avez développé de nouvelles habitudes, cela devient de plus en plus facile chaque semaine. Finalement, cela peut venir naturellement.

7. Évitez de manger des fruits

Ce conseil est controversé car les fruits ont aujourd’hui une aura presque magique en matière de santé. Les gens peuvent croire que les fruits sont nutritifs, mais malheureusement, ils contiennent beaucoup de sucre – environ 10% en poids (le reste est principalement constitué d’eau). Juste goûter une orange ou un raisin. Doux, non?

Cinq portions de fruits par jour équivalent à la quantité de sucre dans 16 onces de soude (500 ml). Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, le sucre naturel dans les fruits est plus ou moins identique au sucre dans les sodas et autres boissons sucrées (environ 50% de glucose, 50% de fructose).

Le sucre des fruits peut empêcher la combustion des graisses. Manger beaucoup de fruits peut augmenter votre faim et ralentir votre perte de poids. Pour de meilleurs résultats, évitez les fruits – ou en dégustez-les occasionnellement.

Conclusion: les fruits sont des bonbons de la nature.

Les fruits ne sont-ils pas naturels?

La plupart des gens croient que les fruits sont naturels, mais les fruits d’aujourd’hui à l’épicerie ont très peu de choses en commun avec ce à quoi les fruits ressemblaient avant leur culture. Il y a beaucoup plus de sucre dans les fruits domestiqués modernes.8

8. Éviter de boire de la bière

La bière contient des glucides rapidement digérés qui empêchent la combustion des graisses. C’est peut-être pour cette raison que la bière est parfois appelée «pain liquide». Il existe une bonne raison pour le terme «ventre de bière».

Voici des options alcoolisées plus intelligentes (moins riches en glucides) pour perdre du poids:

Vin (rouge ou blanc sec)
Champagne sec
Liqueur forte comme le whisky, le cognac, la vodka (évitez les cocktails sucrés – essayez plutôt de la vodka, de l’eau gazeuse, du citron vert)
Ces boissons ne contiennent presque pas de sucre / glucides, elles sont donc meilleures que la bière. Cependant, de grandes quantités d’alcool peuvent ralentir quelque peu la perte de poids, la modération reste donc une bonne idée.

9. Évitez les édulcorants artificiels

Beaucoup de gens remplacent le sucre par des édulcorants artificiels, convaincus que cela réduirait leur apport en calories et entraînerait une perte de poids. Cela semble plausible. Toutefois, plusieurs études n’ont pas démontré d’effet positif évident sur la perte de poids en utilisant des édulcorants artificiels au lieu du sucre brut.

Selon des études scientifiques, les édulcorants artificiels peuvent augmenter l’appétit et entretenir les envies de manger des aliments sucrés. Et une étude indépendante récente a montré que le fait de consommer de l’eau avec des édulcorants artificiels permettait aux femmes de perdre du poids:

Cela peut être dû au fait que le corps augmente la sécrétion d’insuline en anticipant l’apparition de sucre dans le sang. Lorsque cela ne se produit pas, la glycémie baisse et la faim augmente. On ignore si cette chaîne d’événements se produit régulièrement. Quelque chose d’étrange s’est produite lorsque j’ai testé Pepsi Max cependant, et il existe des études bien conçues montrant une réponse accrue à l’insuline lors de l’utilisation d’édulcorants artificiels.

De plus, les édulcorants artificiels peuvent entretenir une dépendance aux sucreries et provoquer des fringales. Et les effets à long terme de la consommation d’édulcorants artificiels sont inconnus.

Les études prétendant montrer des effets neutres ou positifs des édulcorants sont souvent financées par le secteur des boissons.

À propos, la stévia est commercialisée comme une alternative naturelle aux édulcorants artificiels. C’est un discours marketing. Ce qui est naturel dans une poudre blanche super douce comme Stevia n’est pas évident.

Si vous avez du mal à perdre du poids, je vous suggère d’éviter les édulcorants. En prime, il vous sera plus facile de profiter de la douceur naturelle des vrais aliments, une fois que vous ne serez plus adapté à la douceur artificielle irrésistible des produits alimentaires transformés à faible teneur en glucides et des sodas «diététiques».

10. Examiner tous les médicaments

De nombreux médicaments sur ordonnance peuvent retarder votre perte de poids. Discutez de tout changement de traitement avec votre médecin. Voici les trois délinquants les plus communs:

Les injections d’insuline, en particulier à fortes doses, sont probablement le pire obstacle à la perte de poids pour de nombreuses personnes. Il existe trois moyens de réduire vos besoins en insuline:

A. Mangez moins de glucides, ce qui facilite la perte de poids. Moins vous mangez de glucides, moins vous aurez besoin d’insuline. Rappelez-vous de réduire vos doses si vous le pouvez.

B. Si cela ne suffit pas, un traitement par des comprimés de metformine (à une dose de 2 à 3 grammes par jour) peut réduire le besoin en insuline (au moins pour les personnes atteintes de diabète de type 2).

C. Si cela ne suffit pas pour vous débarrasser de l’insuline (là encore, pour les personnes atteintes de diabète de type 2), vous pouvez essayer de nouveaux médicaments prometteurs comme Victoza / Saxenda (liraglitude) ou Byetta (exénatide). Ceux-ci réduisent le besoin en insuline et peuvent entraîner une perte de poids, mais les éventuels effets secondaires à long terme sont encore inconnus.

Autres médicaments pour le diabète. Les comprimés libérant de l’insuline (par exemple les sulfonylurées) entraînent souvent une prise de poids. Ceux-ci incluent: Minodiab (glipizide), Euglucon (glibenclamide) et Daonil (glyburide). Des comprimés comme Avandia, Actos, Starlix et NovoNorm encouragent également la prise de poids. Mais pas la metformine.

La cortisone en tant que médicament oral est un autre problème courant (par exemple, la prednisolone). La cortisone peut entraîner une prise de poids à long terme, en particulier à des doses plus élevées (par exemple, plus de 5 mg de prednisolone par jour). Malheureusement, la cortisone est souvent un médicament essentiel pour les personnes à qui elle est prescrite, mais la posologie doit être ajustée fréquemment afin que vous ne preniez pas plus que nécessaire. Les inhalateurs pour asthme et les autres traitements à la cortisone locaux, tels que les crèmes ou les vaporisateurs pour le nez, n’affectent guère le poids.

Ces autres médicaments peuvent également causer des problèmes:

Les neuroleptiques / antipsychotiques peuvent souvent favoriser la prise de poids, en particulier les nouveaux médicaments tels que Zyprexa (olanzapine).

Certains antidépresseurs peuvent entraîner une prise de poids, en particulier les antidépresseurs tricycliques plus anciens (ACT), tels que Tryptizol / Saroten (amitriptyline) et Anafranil (clomipramine); ainsi que de nouveaux médicaments tels que Remeron (mirtazapine) .46 Le lithium (pour le trouble maniaco-dépressif) provoque souvent une prise de poids. Les antidépresseurs les plus courants appelés ISRS, comme Celexa (citalopram) et Zoloft (Sertraline), ne semblent pas avoir d’effet significatif sur le poids.

Certains contraceptifs peuvent contribuer à un léger gain de poids, principalement ceux ne contenant que de la progestérone et aucun œstrogène, par exemple la mini-pilule, l’injection contraceptive ou un implant contraceptif.

Les médicaments hypotenseurs sous forme de bêta-bloquants peuvent entraîner une prise de poids chez certaines personnes. Ces médicaments comprennent: Seloken, Lopressor (métoprolol) et Tenormin (aténolol).

Les médicaments contre l’épilepsie peuvent entraîner un gain de poids (par exemple, la carbamazépine et le valproate).

Les médicaments contre les allergies, les antihistaminiques peuvent interférer avec la perte de poids, en particulier à fortes doses. La cortisone est encore pire (voir ci-dessus). Plus sur les allergies

Les antibiotiques peuvent éventuellement entraîner une prise de poids temporaire en perturbant le microbiote intestinal et en augmentant la quantité d’énergie absorbée par les aliments. Cela reste spéculatif pour l’homme, mais c’est une raison pour ne pas utiliser d’antibiotiques à moins d’en avoir vraiment besoin.

11. Stress moins, dors plus

Avez-vous déjà souhaité plus d’heures de sommeil et une vie moins stressante en général? La plupart des gens souffrent – le stress et le manque de sommeil peuvent être une mauvaise nouvelle pour leur poids.

Le stress chronique et le manque de sommeil peuvent augmenter les niveaux d’hormones du stress telles que le cortisol dans votre corps. Cela peut provoquer une augmentation de la faim et entraîner un gain de poids. Si vous souhaitez perdre du poids, vous devriez examiner les moyens possibles de réduire ou de mieux gérer le stress excessif dans votre vie. Bien que cela exige souvent des changements substantiels, cela peut immédiatement affecter vos niveaux d’hormones de stress et peut-être votre poids.

Vous devriez également faire un effort pour bien dormir, de préférence toutes les nuits. Efforcez-vous de vous réveiller rafraîchi de votre propre chef, indépendamment du réveil. Si vous êtes le genre de personne qui se fait réveiller brutalement par l’alarme, vous ne donnerez peut-être jamais à votre corps un repos complètement adéquat.

Une façon de lutter contre cela est de vous coucher assez tôt pour que votre corps se réveille de manière autonome avant que le réveil ne sonne. Vous permettre de dormir une bonne nuit est un autre moyen de réduire les niveaux d’hormones de stress.

La privation de sommeil, en revanche, va de pair avec les envies de sucre. Il a également un effet négatif sur l’autodiscipline et facilite difficilement la tentation (ce n’est pas un hasard si la privation de sommeil induite est une technique courante d’interrogatoire). De même, la privation de sommeil affaiblit votre détermination à vous entraîner.

Des problèmes de sommeil?
Avez-vous du mal à dormir même s’il ya suffisamment de temps pour le dormir? Voici cinq conseils d’un expert:

Tenez-vous au même lit chaque soir. À long terme, cela aidera votre corps à se préparer à dormir à ce moment-là.

Pas de café après 14h. Ne le faites pas – et souvenez-vous que la caféine met du temps à quitter votre corps.

Limitez votre consommation d’alcool à trois heures avant le coucher. Bien que l’alcool puisse vous rendre fous, cela nuit à la qualité du sommeil.

Limiter l’exercice dans les quatre heures avant le coucher. L’activité physique peut vous rendre enragé et vous empêcher de vous endormir plusieurs heures après.

Obtenez 15 minutes de soleil chaque jour. C’est bon pour votre rythme circadien (votre «horloge biologique»).

Enfin, assurez-vous que votre chambre à coucher est suffisamment sombre et reste à une température agréable. Dormez bien!

Difficile, mais utile

Beaucoup peuvent trouver les directives ci-dessus difficiles à suivre, peut-être par manque de temps (ou l’équivalent – de jeunes enfants!). Mais moins de stress et plus de sommeil ne fait pas que se sentir bien. Cela peut également vous aider à maigrir.

Laisser un commentaire